Logo ={0} - Retour à l'accueil

filature de coton la Rouge

Dossier IA27002693 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationfilature de coton
Appellationsfilature la Rouge, société anonyme Pouyer-Quertier, société anonyme des Etablissements de Perruel
Parties constituantes non étudiéesbief de dérivation, vanne, entrepôt industriel, écurie
Dénominationsfilature
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Romilly-sur-Andelle
Hydrographiesbief de dérivation l'Andelle
AdresseCommune : Perruel
Lieu-dit : Les câbles
Adresse : route
des Câbles
Cadastre : 1836 A 764 à 775 Références cadastrales correspondants aux moulins et usines sur l'emprise desquelles la filature la Rouge est construite en 1845. ; 2019 ZA 88, 89, 96

La filature de coton la Rouge est construite en 1845 par le grand négociant rouennais Edouard Quesnel qui est déjà propriétaire de deux filatures dans le même secteur : la filature de l'Isle-Dieu qu'il a fondé en 1837 sur le site de l'ancienne abbaye rachetée par son oncle Louis Thomas Quesnel en 1795 et la filature la Blanche implantée sur la commune de Vascoeuil qu'il a rachetée en 1841.

La nouvelle usine est édifiée à l’emplacement de deux moulins préexistants (un moulin à blé appartenant à Nicolas Durécu et un moulin à papier transformé en filature appartenant à M. Petit puis à M. Rioult). Pour entraîner son puissant moteur hydraulique, elle réutilise leurs deux chutes réunies en une seule pour obtenir une puissance brute de près de 73 KW.

La filature la Rouge est réglementée par l’ordonnance royale du 29 décembre 1845. Dès sa mise en activité, Edouard Quesnel confie l'exploitation de l'usine au puissant industriel cotonnier Augustin-Thomas Pouyer-Quertier qui développe alors son emprise sur la vallée de l'Andelle. Depuis 1841, il est déjà à la tête d'une autre grande filature, l'usine Saint-Victor établie à Fleury-sur-Andelle. Très vite, il intensifie la puissance de production de son établissement de Perruel en y faisant installer une machine à vapeur de 12 CV, comme l'y autorise l’arrêté préfectoral du 17 juillet 1849. La même année il équipe l'usine d'appareils à gaz destinés à assurer l'éclairage artificiel des différents ateliers en complément de l'éclairage naturel de façon à augmenter la durée des journées de travail.

A la fin des années 1860, la filature la Rouge emploie 196 ouvriers (alors que la commune de Perruel ne compte que 380 habitants à cette date) et totalise un équipement de 16 340 broches. C’est alors l’une des plus puissantes filatures de la vallée de l'Andelle et la société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier en est désormais propriétaire. Après le décès du grand industriel, l’exploitation de l’usine est progressivement abandonnée et son canal d’amenée n’est plus entretenu.

En 1910, Prosper Josse, alors maire de Perruel et député de la circonscription des Andelys, rachète la filature la Rouge à la société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier et en confie l’exploitation à la société Chevret et Cie aussitôt renommée société anonyme des Établissements de Perruel.

La filature proprement dite est entièrement détruite par un incendie pendant la Seconde Guerre mondiale. Subsistent aujourd’hui du site industriel : le système hydraulique, deux bâtiments annexes qui servaient d’écurie et d’entrepôt ainsi que le château patronal édifié par Augustin-Thomas Pouyer-Quertier. Les aménagements hydrauliques et les deux dépendances de l'ancienne filature sont aujourd'hui réutilisés par une pisciculture.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates1845, daté par travaux historiques
1849, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Quesnel Edouard
Quesnel Edouard (1781 - 1851)

Fils de François Prosper Quesnel.

Neveux de Louis Thomas Quesnel.

Fonde la filature de l'Isle-Dieu à Perruel (27) en 1837.

Rachète le moulin à blé et la filature de coton la Blanche à Vascoeuil (27) en 1841.

Fonde la filature de coton la Rouge en 1845 à Perruel (27).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire attribution par source
Personnalité : Pouyer-Quertier Augustin-Thomas
Pouyer-Quertier Augustin-Thomas (1820 - 1891)

Marié en 1847 à Blanche Delamare (fille d’un négociant rouennais)

L’influence britannique :

Après son instruction secondaire au collège royal de Rouen en section mathématiques préparatoires, il passe trois ans en Angleterre pour compléter ses connaissance théoriques par des études pratiques. C’est là qu’il apprendra les techniques de l’industrie textile mécanique.

L’industriel : 1er filateur normand sous le 2nd Empire

Exploite puis rachète les usines suivantes :

Fleury-sur-Andelle : - filature de Saint-Victor

Perruel : - filature la Rouge (15 000 broches avec renvideurs modernes) dans les années 1860.

Petit-Quevilly : - rachat de la filature de lin la foudre en 1859 qu’il transforme un complexe cotonnier de 56 000 broches avec tissage.

1864 : élabore un règlement concernant l’écoulement des eaux de l’Andelle afin que les filatures et tissages fonctionnent avec régularité.

Ultra protectionniste : il est très opposé au traité franco-britannique de 1860 : traité de libre échange qui offrait à l’Angleterre le débouché français à ses produits manufacturés, moins chers que ceux fabriqués en France au moment où la guerre de Sécession générait, suite au blocus des états cotonniers du sud, une pénurie de matière première.

De 1866 à 1891 : est le président du syndicat des usiniers de l'Andelle

L’homme politique :

- Conseiller général de l’Eure dès 1852

- Maire de Fleury-sur-Andelle de 1854 à sa mort en 1891

- Député de Seine-Inférieure de1857 à 1869

- Ministre des finances de Thiers le 25 février 1871, il prit part aux négociations du traité de Francfort avec Bismarck

- Sénateur de Seine Inférieur de 1871 à 1891


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre, propriétaire attribution par source
Personnalité : Josse Prosper
Josse Prosper (1874 - 1953)

Maire de Perruel.

Conseiller général de 1919 à ?

Député de 1913 à 1924.

Sénateur de 1924 à 1930 et de 1938 à 1940.

Rachète vers 1910 la filature la Blanche à Vascoeuil et la filature La Rouge à Perruel (27).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre, propriétaire attribution par source
Personnalité : société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier
société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier

société textile, propriétaire de 1891 à 1909 de la filature la Rouge à Perruel (27) et de la filature la Blanche à Vascoeuil (27)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source

La filature proprement-dite, aujourd'hui détruite, consistait en un vaste bâtiment monobloc en brique à étages s'élevant sur trois niveaux et un étage de comble et présentant une haute façade ordonnancée de 14 travées surmontée d'un fronton triangulaire. La chaufferie et la salle de la machine à vapeur, également disparues, étaient édifiées dans le prolongement de son pignon nord.

Les seuls éléments qui subsistent de l'usine sont son système hydraulique d'amont comprenant le canal et le vannage d'alimentation, la chute maçonnée, le bras et le vannage de décharge ainsi qu'un vaste bâtiment servant initialement d'écurie et d'entrepôt industriel construit en brique sur un plan rectangulaire allongé et composé d'un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré.

Mursbrique
Toitardoise, matériau synthétique en couverture
Étages2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
énergie thermique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté, vestiges

Annexes

  • Détail des sources.

    Ordonnance royale, 4 septembre 1822.

    Réglementant le moulin à blé de M. Durécu (construit sans autorisation) alimenté par un canal de dérivation qui prend l’eau à environ 250 m au dessus du dit moulin.

    AD Eure. 18 S 89.

    Ordonnance royale, 5 mars 1823.

    Autorisant M. Petit à ouvrir un canal sur sa propriété à Perruel pour mettre en activité un moulin à papier et à établir un barrage sur l’Andelle.

    AD Eure. 19 S 2.

    Rapport de l’ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées, 13 avril 1823.

    Jacques Lecouturier de Courcy demande la jouissance totale d’une partie de la rivière et veut mettre en activité plusieurs usines. La même année il reprend les droits liés à ordonnance royale du 19 septembre 1821 autorisant la construction de deux filatures à Fleury-sur-Andelle.

    AD Eure. 19 S 2.

    1824 : Rachat de l’usine Petit par M. Rioult (architecte à Rouen).

    AD Eure. 18 S 89.

    Arrêté préfectoral, 30 juin 1826.

    Autorisant le changement de nature d’exploitation de l’usine Rioult

    Entre 1823, date de l’ordonnance royale autorisant la construction du moulin à papier et 1826, M. Petit a transformé son moulin en filature de coton sans autorisation préalable.

    AD Eure. 18 S 89.

    Plan de situation, Lepère ingénieur des Ponts et Chaussées, 21 aout 1838.

    Filature Hain, usines Quesnel, filature Rioult.

    AD Eure. 18 S 89.

    Ordonnance royale, 28 juin 1840.

    Autorisant l’augmentation de la chute d’un moulin à blé appartenant à M. Durécu.

    AD Eure. 18 S 89.

    Section : unique

    N° du plan : 774

    Lieu-dit : les Câbles

    Édifice : moulin et maison

    Propriétaire : Nicolas Durécu

    Revenu : 300 f

    Obs : vendu en 1838 à Edouard Quesnel – démoli en 1846

    3P7 738 : Cadastre Napoléonien-matrice, Perruel, 1835

    3P6 574 : Cadastre Napoléonien-état section, Perruel, 1835

    Section : unique

    N° du plan : 767

    Lieu-dit : les Câbles

    Edifice : filature

    Propriétaire : M Rioult

    Revenu : 3000 f

    Obs : vendu par Rioult à Edouard Quesnel en 1840

    AD Eure. 3 P 7 738 : Cadastre Napoléonien-matrice, Perruel, 1835

    AD Eure. 3 P 6 574 : Cadastre Napoléonien-état section, Perruel, 1835

    Section : A

    N° du plan : 770

    Lieu-dit : les cables

    Edifice : filature

    Propriétaire : Edouard Quesnel

    Revenu : 5000f

    Obs : nouvelle construction en 1847 – vendu à Alfred Quesnel en 1851- vendu a Michel Delaporte en 1869 - vendu à Pouyer Quertier en 1894

    AD Eure. 3 P 7 738 : Cadastre Napoléonien-matrice, Perruel, 1835

    AD Eure. 3 P 6 574 : Cadastre Napoléonien-état section, Perruel, 1835

    Procès-verbal des Ponts et Chaussées, 20 mars 1843.

    « …M. Edouard Quesnel veut entreprendre des travaux sur la rivière d’Andelle (…) sans doute dans l’intérêt des établissements qu’il possède sur l’Andelle au hameau des Câbles (…) La réunion des chûtes des usiniers Nicolas Durécu demeurant à Darnétal (propriétaire du moulin de la Folie) et Rioult (moulin Petit-Rioult) lui permet de donner une pente uniforme à la rivière… ».

    AD Eure. 19 S 2.

    Ordonnance royale, 29 décembre 1845.

    Réglementant le régime des deux chutes d’eau de la filature que M. Edouard Quesnel a fait construire à Perruel au lieudit des Câbles en remplacement de deux usines Rioult et Durécu, autorisées par les ordonnances des 5 mars 1823 et 28 juin 1840.

    AD Eure. 18 S 89.

    AD Eure. 19 S 2.

    Arrêté préfectoral, 17 juillet 1849.

    Autorisant M. Pouyer-Quertier fils à faire usage dans la filature de coton appartenant à Edouard Quesnel et sise aux Câbles, d’une chaudière à vapeur cylindrique à deux bouilleurs et d’une machine à vapeur de 12 CV.

    AD Eure. 5 M 309.

    Rapport de l’ingénieur ordinaire de Ponts et Chaussées, 8 novembre 1854.

    M. le Vicomte d’Osmoy, propriétaire.

    M. Louis Quesnel locataire exploitant.

    AD Eure. 18 S 89.

    Situation 1846-1873.

    M. Quesnel propriétaire.

    Société Pouyer-Quertier exploitant.

    AD Eure. 19 S 2.

    Arrêté préfectoral autorisant l’installation d’un appareil à gaz (et chaudière à vapeur) destiné à l’éclairage des ateliers, 7 février 1849.

    AD Eure. 5 M 230.

    Enquête, 1867. État des ouvriers des industries cotonnières ou dérivées du coton et des indigents atteints par le chômage industriel.

    L’usine Pouyer-Quertier emploie à cette date 196 ouvriers (la commune de Perruel compte alors 380 habitants)

    AD Eure. 1 M 302.

    Statistique industrielle : Liste des filatures en activité en 1869.

    Filature de coton M. Pouyer-Quertier 16 340 broches

    AD Eure. 6 M 1243.

    Etat matrice du syndicat des usiniers de la vallée de l’Andelle, 1846-1873, 1882-1909.

    Situation 1882-1909.

    Société Pouyer-Quertier propriétaire et exploitant.

    AD Eure. 18 S 6.

    Pétition Léon, 7 septembre 1921.

    « …pas de curage en amont de l’usine depuis 10 années… » M. Josse propriétaire de l’usine La Rouge (Josse est maire de Perruel et député, sénateur de l’Eure)

    M. Chevret et Cie locataire exploitant : (société anonyme des Etablissements de Perruel)

    AD Eure. 19 S 2.

    État récapitulatif des usines hydrauliques existantes au 31-12-1926.

    Titre en vertu duquel l’usine est autorisée : Ordonnance 29 décembre 1845

    Concessionnaire : Josse

    Hauteur de chute : 2,33 m

    Puissance brute : 73 kw

    AD Eure. 1 J 465.

    Certificat d’épreuve d’appareil à vapeur, 26 juillet 1930.

    Pour une chaudière Galloway provenant des ateliers Renaux et Bonpain pour la filature de coton dite La Rouge sise au lieu dit Les Câbles à Perruel, appartenant aux Etablissemens de Perruel sur Andelle.

    AD Eure. 5 M 309.

    Pétition Josse, novembre 1961.

    « … l’usine La Rouge ayant été détruite pendant la dernière guerre… (1939-45) » Elle fonctionnait à l’aide d’une turbine.

    AD Eure. 19 S 2.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Ordonnance royale, 4 septembre 1822.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Ordonnance royale, 5 mars 1823.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Rapport de l’ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées, 13 avril 1823.
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    1824 : Rachat de l’usine Petit par M. Rioult (architecte à Rouen).
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Arrêté préfectoral, 30 juin 1826.
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Plan masse de la filature de coton de M. Rioux, 1826.
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Plan de situation, Lepère ingénieur des Ponts et Chaussées, 21 août 1838.
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Ordonnance royale, 28 juin 1840.
  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3 P 7 738. Perruel. Matrices, registre des augmentations et diminutions.

    Section : unique N° du plan : 774
  • AD Eure. Série P; Sous-série 3 P : 3 P 6-574. État de section, 1836.

    Section : unique N° du plan : 774
  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3 P 7 738. Perruel. Matrices, registre des augmentations et diminutions.

    Section : unique N° du plan : 767
  • AD Eure. Série P; Sous-série 3 P : 3 P 6-574. État de section, 1836.

    Section : unique N° du plan : 767
  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3 P 7 738. Perruel. Matrices, registre des augmentations et diminutions.

    Section : A N° du plan : 770
  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3 P 7 738. Perruel. Matrices, registre des augmentations et diminutions.

    Section : A N° du plan : 770
  • AD Eure. Série S. Sous-série 18 S : 18 S 90. Cours d'eau et usines hydrauliques. Perruel.

    Plan de situation des usines Quesnel, Rioult et Grimaux, 1840.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Procès-verbal des Ponts et Chaussées, 20 mars 1843.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Ordonnance royale, 29 décembre 1845.
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Ordonnance royale, 29 décembre 1845.
  • AD Eure. Série M ; Sous-série 5 M : 5 M 309. Établissements industriels, dangereux et insalubres. Appareils à vapeur.

    Arrêté préfectoral, 17 juillet 1849.
  • AD Eure. Série S : Sous-Série 18 S : 18 S 89. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perruel.

    Rapport de l’ingénieur ordinaire de Ponts et Chaussées, 8 novembre 1854.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Situation 1846-1873.
  • AD Eure. Série M. Sous-série 5 M : 5 M 230. Établissements industriels, dangereux et insalubres. Perriers-sur-Andelle & Perruel.

    Arrêté préfectoral autorisant l’installation d’un appareil à gaz (et chaudière à vapeur) destiné à l’éclairage des ateliers, 7 février 1849.
  • AD Eure. Série M ; Sous-série 1 M : 1 M 302. Administration générale.

    Enquête, 1867. Etat des ouvriers des industries cotonnières ou dérivées du coton et des indigents atteints par le chômage industriel.
  • AD Eure. Série M ; Sous-série 6 M : 6 M 1243. Statistiques commerciales et industrielles (1859-1880).

    Statistique industrielle : Liste des filatures en activité en 1869.
  • AD Eure. Série S ; Sous-série 18 S : 18 S 6. Syndicat des usiniers de l'Andelle.

    Etat matrice du syndicat des usiniers de la vallée de l’Andelle, 1846-1873, 1882-1909.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Pétition Léon, 7 septembre 1921.
  • AD Eure. Série J ; Sous-série 1 J : 1 J 465. État récapitulatif des usines hydrauliques existantes au 31/12/1926 dans l’Eure.

    Concessionnaire : Josse
  • AD Eure. Série M ; Sous-série 5 M : 5 M 309. Établissements industriels, dangereux et insalubres. Appareils à vapeur.

    Certificat d’épreuve d’appareil à vapeur, 26 juillet 1930.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Pétition Josse, novembre 1961.
Bibliographie
  • BARJOT, Dominique. Les patrons du Second empire. Anjou, Normandie, Maine. Paris : Picard, 1991. 255 p.

    p. 53
  • CATHERINE, Éric. Balade au fil de l'eau. À la rencontre des moulins. Filatures et fonderies de la vallée de l'Andelle. Éditions Mémoires et Cultures, 2009. 143 p.

    p. 40-43
  • BELHOSTE, Jean-François. La vallée de l’Andelle : histoire et archéologie industrielles (1780-1870). In Tisser l’histoire. L’industrie et ses patrons. Mélanges offerts à Serge Chassagne. Valenciennes : Presses universitaires de Valenciennes, 2009. 406 p.

    p.49
Périodiques
  • BELHOSTE, Jean-François. L'Andelle, une grande vallée textile normande. L'archéologie industrielle en France, 2008, n°53.

    p. 36
  • CHAMPY, Philippe. De l'Andelle au Vexin normand : l'implantation d'une dynastie rouennaise du négoce, les Quesnel. Etudes normandes, n°3, 2011, p.5-28

  • WIART, Chantal. Augustin Pouyer-Quertier, industriel et homme politique : 1820-1891. Connaissances de l’Eure, n° 165, 3ème trimestre, 2012.

    p. 15
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.