Logo ={0} - Retour à l'accueil

ferme, actuellement maison

Dossier IA61002783 réalisé en 2019

Fiche

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesgrange, remise, étable, fournil, logis, cellier, laiterie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonParc naturel régional du Perche
AdresseCommune : Feings
Lieu-dit : le Bignon
Cadastre : 2019 ZL 52, 56

Le lieu-dit du Bignon n'est pas référencé sur le plan cadastral de 1830. Une première ferme est construite plus à l'est en 1861. François Bignon - qui laissera son nom au lieu-dit - y fait construire une seconde ferme en 1876. Il est également le commanditaire du fournil qu'il fait édifier en 1889. L'exploitation agricole cesse au cours du troisième quart du 20e siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1876, daté par source
1889, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Bignon François
Bignon François

Agriculteur, propriétaire exploitant et commanditaire de la construction d'une ferme au Bignon (Feings, Orne), donnant son nom au lieu-dit.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

La ferme se situe dans la partie ouest du territoire communal, au sein d'un petit hameau constitué de deux fermes. Elle comprend un bâtiment principal, un fournil dissocié, un enclos au fond de la cour et un puits. Le bâtiment principal est en rez-de-chaussée surmonté d'un haut comble à surcroît. Sa façade principale - qui concentre le plus d'ouvertures - donne sur une cour ouverte au sud-ouest. D'est en ouest, le bâtiment abrite le logis (salle, cuisine, chambre) équipé d'une laiterie et d'un cellier en façade postérieure couvert par un appentis, une écurie, une étable, une grange et une petite remise en retour d'équerre à l'ouest. Le comble sert de grenier. Implanté perpendiculairement au sud, le fournil est surmonté d'un grenier sous le comble. Un petit toit à porcs ou un poulailler (?) en appentis est accolé contre le pignon nord.

Les murs sont en moellons de calcaire, de silex et de grès roussard couverts d'un enduit à pierre vue. Le soubassement est en moellons de silex enduits. Un bandeau en brique marque la limite entre le soubassement et le reste du mur en façade principale. Les encadrements des baies et les chaînages d'angles sont également en brique. Les toits à longs pans et à croupes (bâtiment principal) sont couverts en tuile plate.

Murscalcaire moellon enduit
silex moellon enduit
grès moellon enduit
Toittuile plate
Plansplan régulier en L
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliers

État de conservationbon état, restauré
Techniquessculpture
Représentationsblason, chronogramme
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Orne. 3 P 3-160/1 à 3 P 3-160/7. Matrices cadastrales de la commune de Feings.

Documents figurés
  • AD Orne. 3 P 2-160/1 à 3 P 2-160/12. Plans cadastraux de 1830 de la commune de Feings.

Bibliographie
  • FISCHER, Roger. Les maisons paysannes du Perche. Paris : Eyrolles, Maisons paysannes de France, 1994.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent
Maillard Florent

Chercheur associé au Parc naturel régional du Perche depuis 2011, en charge de l'architecture rurale du PNR.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.