Logo ={0} - Retour à l'accueil

établissement thermal

Dossier IA61000072 réalisé en 1994

Fiche

Un premier bâtiment de cure, attesté dès le XVIIe siècle, fut remanié à de nombreuses reprises jusqu'au début du XIXe siècle.

Transformé en hôpital militaire vers 1812, l'établissement fut entièrement reconstruit vers 1820 par l'architecte Chatelain pour Alexandre Lemachois. L'architecte réalisa le pavillon des bains précédé d’une fontaine et réédifia la chapelle Sainte-Reine.

Vers 1840, les bâtiments furent adjugés au pharmacien Louis Desnos et à son fils, médecin, qui firent bâtir le pavillon de Cerny.

En 1865, l'établissement thermal passa à une société d'exploitation des eaux qui fit procéder à des réaménagements successifs : construction du pavillon central par Salvan en 1897 ; remaniement général par Emile Boursier vers 1921 ; reconstruction du pavillon de Cerny par Bourgey en 1969.

Elévation sud. Remaniement de l'édifice signé Boursier.- Elévation, tirée de : Les Monuments Historiques de la France, n°1, 1978, p. 80.Elévation sud. Remaniement de l'édifice signé Boursier.- Elévation, tirée de : Les Monuments Historiques de la France, n°1, 1978, p. 80.A l'intérieur, on peut voir une toile du peintre bordelais Georges Dutriac, datée de 1900 et représentant une nymphe menant un cheval boire l'eau d'une source.

Parties constituantes non étudiéesparc, magasin de commerce, immeuble
Dénominationsétablissement thermal
Aire d'étude et cantonBagnoles-de-l'Orne - Juvigny-sous-Andaine
Hydrographiesla Vée
AdresseCommune : Bagnoles-de-l'Orne
Adresse : rue du
Professeur Jacques Louvel
Cadastre : 1980 AI 125, 127, 128, 129, 148

Premier bâtiment construit au 17e siècle, détruit ; établissement reconstruit vers 1820 par l'architecte châtelain pour Alexandre Lemachois ; vers 1840, construction du pavillon Cerny ; en 1897, construction du pavillon central par Salvan (architecte) ; travaux effectués par Emile Boursier vers 1921 ; actuel pavillon Cerny reconstruit par Bourgey en 1969 ; le pavillon central masque une construction de style éclectique sans doute érigé par l'architecte Salvan.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Murspierre
brique
enduit
Toitardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans brisés
toit en pavillon
croupe
Typologieségout retroussé
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEONE-ROBIN, Isabelle, CORBIERRE, Pascal. Bagnoles de l'Orne - Orne. Caen, Développement culturel en Basse-Normandie, 1995. (Itinéraires du patrimoine, n° 106), 20 p.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Léone-Robin Isabelle
Léone-Robin Isabelle

Chercheuse contractuelle auprès du servive de l'Inventaire Basse-Normandie de 1994 à 1996, en charge de l'étude sur la station thermale de Bagnoles-de-l'Orne/Tessé-la-Madeleine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.