Logo ={0} - Retour à l'accueil

école primaire puis groupe scolaire Dujardin-Asselin

Dossier IA50001634 réalisé en 2006

Fiche

AppellationsDujardin-Asselin
Dénominationsécole primaire, groupe scolaire
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : 50 rue, Asselin, 27 rue
Dujardin
Cadastre : 2008 BE 453, 461

La création dans le quartier de la Bucaille d’une nouvelle école communale de garçons est envisagée dès 1877 lors de l’achat par la municipalité d’un terrain rue Dujardin, récemment libéré des règles de servitude militaire en raison du déclassement progressif des ouvrages de fortification situés à proximité. Réalisé par l’architecte de la ville Gaston-Louis Gutelle le projet, destiné à relever les défis de la croissance démographique, n’est adopté néanmoins que le 12 mai 1898 et les travaux, confiés à l’entrepreneur Bertrand le 22 septembre 1900, achevés en 1902.

En 1904, suite à une délibération du conseil municipal qui défend l’idée de construction d’une seconde école réservée aux filles, un deuxième bâtiment, détruit depuis, est édifié au sud en 1907. Doté d’un rez-de-chaussée et de deux étages carrés, ce dernier accueille la communauté des garçons, les filles étant finalement installées dans le bâtiment primitif bâti en 1902.

Le 14 avril 1923, le conseil municipal décide de procéder à un ultime agrandissement des locaux en votant la construction d’une école maternelle sur un terrain acquis en mai 1922 au 48 rue Asselin. Son exécution est alors confiée à l’architecte de la ville Maurice Métivier.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1902, daté par source, daté par source
1907, daté par source
1923, daté par source
Auteur(s)Auteur : Gutelle Gaston-Louis-Eugène
Gutelle Gaston-Louis-Eugène (1853 - 1900)

Architecte municipal de Cherbourg de 1883 à 1900. Officier d'académie (12 janvier 1892), vice-président de la société artistique et industrielle de Cherbourg, membre de la société d'horticulture de Cherbourg Le piédestal de la statue de Millet, la fontaine Mouchel, le monument à la mémoire des soldats et marins morts aux colonies, l'hôtel des postes, l'agrandissement de l'hôpital et l'aménagement du jardin public comptent parmi ses réalisations.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte de la ville attribution par source
Auteur : Métivier Maurice
Métivier Maurice

Actif début 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte de la ville attribution par source

Le groupe scolaire est composé de deux bâtiments : l'école primaire, située perpendiculairement à la rue Dujardin et l'école maternelle, dont la façade donne sur la rue Asselin.

Encadrée au nord et au sud par deux cours de récréation, l’école élémentaire est un édifice de plan rectangulaire, doté d’un rez-de-chaussée surélevé et de deux étages carrés, couronnés par une corniche moulurée.

Les façades ordonnancées sont divisées en neuf travées à décaissement. Elles sont éclairées par des baies rectangulaires, dont la base de l’appui et le couronnement en pierre calcaire et briques polychromes, apporte à l’élévation de nombreux effets décoratifs.

Construite en granite, la façade de l’école maternelle, édifiée en 1923 par Métivier, s’impose par la symétrie et l’horizontalité de sa composition. Articulée en trois parties, elle comprend une arcade centrale et deux baies latérales de forme cintrée, dont les encadrements en pierre de taille contrastent avec le parement en bossage rustique du gros-oeuvre.

Au-dessus de la porte centrale, l’axe de symétrie est souligné par la présence d’un cartouche en mosaïque, où se trouve écrit ECOLE MATERNELLE, ainsi que par la saillie verticale de la corniche.

Murscalcaire
brique
granite
maçonnerie
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvrementsvoûte plate
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
Techniquesmosaïque

Le groupe scolaire Dujardin-Asselin est un bon exemple de l'’architecture scolaire de la Troisième République. La façade sur la rue Victor Asselin témoigne de l’'influence simultanée, au cours des années 20, des styles régionalistes et Art déco .

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Hirard Barbara - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.