Logo ={0} - Retour à l'accueil

écart

Dossier IA61002787 réalisé en 2019

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmaison, ferme
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonParc naturel régional du Perche
AdresseCommune : Feings
Lieu-dit : (la) Sauvagère

Sous l'Ancien Régime , le hameau de La Sauvagère relevait du monastère du Val-Dieu comme l’atteste le censier du milieu du 18e siècle où il est mentionné. De cette époque pourraient dater les fermes, notamment celle de la fermette 2 (parcelle 190) qui se caractérise par une pente de toit assez forte et des ouvertures à linteau cintrés sur les dépendances agricoles. En 1830, le hameau compte une quinzaine de petites fermes ou de maisons d'artisan. La plupart ont été détruites, celles subsistantes ont été transformées dans la seconde moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle. Seule la ferme 3 (parcelle 191) est une construction ex-nihilo du début du 20e siècle. Les matrices du cadastre ancien conservent les informations relatives aux transformations du village, informations consignées en annexe, ainsi que celles relatives aux recensements de population.

Période(s)Principale : Epoque contemporaine

Implanté à mi-hauteur sur un versant dominant la rivière de la Villette, le hameau de La Sauvagère se situe à environ 500 mètres au nord-est du village chef-lieu. Il compte aujourd'hui quatre anciennes fermes. Toutes sont en rez-de-chaussée sauf la ferme 3 (parcelle 191) dont le haut comble à surcroît du logis est aménagé en chambres. Quatre travées d'ouvertures rythment sa façade principale.

Murscalcaire moellon enduit
grès moellon enduit
silex moellon enduit
Toittuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
État de conservationbon état, inégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété privée
propriété publique
Sites de protectionparc naturel régional
Protections

Annexes

  • Informations recueillies sur La Sauvagère dans les matrices cadastrales et les listes nominatives des recensements de population de 1901 et 1921.

    AD 61 – 3 P 3/160-1 à 7 : matrices du cadastre ancien

    Parcelles concernées sur le cadastre ancien : B 139 à 200 + 467 à 469

    Tableau d’augmentations et de diminutions :

    B 169 : maison détruite pour Barnabé Jean en 1839

    B 160 : maison omise depuis 1840 pour Mesnil Louis André

    B 180 : augmentation de construction pour Lidor François en 1850

    B 184 : maison démolie pour Durand Jacques en 1868

    B 190 : maison convertie en fournil pour Guesne Charles en 1878

    B 167 : maison convertie en bâtiment rural pour Verrière Rouillon en 1877

    AD 61 – 3 NUM LN 160 : listes nominatives des recensements de population

    En 1901 : 5 maisons, 5 foyers, 10 habitants :

    - François Hazé, 71 ans, journalier et sa femme

    - Claudius Poisson, 65 ans, fermier, sa femme et un domestique de ferme

    - Célestine Provôt (veuve Choisnon), 51 ans, lingère et son fils

    - Alphonse Cochard, 50 ans, charpentier

    - Isidore Sagrue, 57 ans, cordonnier, et sa femme, couturière

    En 1921 : 3 maisons, 3 foyers, 4 habitants :

    - Auguste Galleraud, ouvrier sabotier

    - Georges Lasserve, cultivateur

    - Louis Leroy, cultivateur, et sa femme

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Orne. H 5510. Censier du Valdieu (1747-1783).

  • AD Orne. 3 NUMLN 160. Listes nominatives des recensements de population de Feings (1901-1968).

  • AD Orne. 3 P 3-160/1 à 3 P 3-160/7. Matrices cadastrales de la commune de Feings.

Documents figurés
  • AD Orne. 3 P 2-160/1 à 3 P 2-160/12. Plans cadastraux de 1830 de la commune de Feings.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent
Maillard Florent

Chercheur associé au Parc naturel régional du Perche depuis 2011, en charge de l'architecture rurale du PNR.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.