Logo ={0} - Retour à l'accueil

château patronal d'Augustin-Thomas Pouyer-Quertier

Dossier IA27002694 réalisé en 2016

Fiche

Parties constituantes non étudiéesparc
Dénominationslogement patronal
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Romilly-sur-Andelle
Hydrographiesl'Andelle
AdresseCommune : Perruel
Lieu-dit : Les Câbles
Adresse : 790 route
des Câbles
Cadastre : 1867 A 766 ; 2019 ZA 89

En 1867, Augustin Pouyer-Quertier fait construire à proximité de la filature la Rouge (qu’il exploite depuis 1845 et dont il est devenu récemment propriétaire), cette magnifique demeure de style éclectique très avant-gardiste pour l'époque. Son système constructif, qui utilise exclusivement des poutrelles métalliques, est également très novateur à cette date. Le château est vendu par adjudication en 1910 à M. Prosper Josse alors maire de Perruel qui rachète dans le même temps à la société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier la filature la Rouge voisine et la filature la Blanche située à Vascoeuil.

.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates1867, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Pouyer-Quertier Augustin-Thomas
Pouyer-Quertier Augustin-Thomas (1820 - 1891)

Marié en 1847 à Blanche Delamare (fille d’un négociant rouennais)

L’influence britannique :

Après son instruction secondaire au collège royal de Rouen en section mathématiques préparatoires, il passe trois ans en Angleterre pour compléter ses connaissance théoriques par des études pratiques. C’est là qu’il apprendra les techniques de l’industrie textile mécanique.

L’industriel : 1er filateur normand sous le 2nd Empire

Exploite puis rachète les usines suivantes :

Fleury-sur-Andelle : - filature de Saint-Victor

Perruel : - filature la Rouge (15 000 broches avec renvideurs modernes) dans les années 1860.

Petit-Quevilly : - rachat de la filature de lin la foudre en 1859 qu’il transforme un complexe cotonnier de 56 000 broches avec tissage.

1864 : élabore un règlement concernant l’écoulement des eaux de l’Andelle afin que les filatures et tissages fonctionnent avec régularité.

Ultra protectionniste : il est très opposé au traité franco-britannique de 1860 : traité de libre échange qui offrait à l’Angleterre le débouché français à ses produits manufacturés, moins chers que ceux fabriqués en France au moment où la guerre de Sécession générait, suite au blocus des états cotonniers du sud, une pénurie de matière première.

De 1866 à 1891 : est le président du syndicat des usiniers de l'Andelle

L’homme politique :

- Conseiller général de l’Eure dès 1852

- Maire de Fleury-sur-Andelle de 1854 à sa mort en 1891

- Député de Seine-Inférieure de1857 à 1869

- Ministre des finances de Thiers le 25 février 1871, il prit part aux négociations du traité de Francfort avec Bismarck

- Sénateur de Seine Inférieur de 1871 à 1891


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier
société anonyme Filatures et Tissages Pouyer-Quertier

société textile, propriétaire de 1891 à 1909 de la filature la Rouge à Perruel (27) et de la filature la Blanche à Vascoeuil (27)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par source
Personnalité : Josse Prosper
Josse Prosper (1874 - 1953)

Maire de Perruel.

Conseiller général de 1919 à ?

Député de 1913 à 1924.

Sénateur de 1924 à 1930 et de 1938 à 1940.

Rachète vers 1910 la filature la Blanche à Vascoeuil et la filature La Rouge à Perruel (27).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, habitant célèbre, personnage célèbre attribution par source

Cette demeure patronale de style éclectique associe en façade des pignons à redents de style Flamand, une tour octogonale de style Renaissance, des bow-windows de style Victorien... Novatrice par son architecture, elle l'est également par les nouvelles techniques mises en œuvre, notamment l’usage de poutrelles métalliques en profilé V inversé de 1 cm d’épaisseur, de 30 cm de largeur et de hauteur, qui constituent son ossature. Ce système constructif permet de bâtir des portées de 12 m de longueur avec une trame de 6 m entre chacune d’elles et donc d'éviter au recours de murs porteurs intérieurs. Quant aux fondations de l’édifice, la présence immédiate de la rivière et de la nappe phréatique ont nécessité l’usage de caissons pressurisés, traitement identique à celui utilisé plus tard pour réaliser la tour Eiffel. Le parcours de son propriétaire, l'industriel Pouyer-Quertier, ingénieur de formation ayant étudié pendant trois ans en Angleterre, permet d'expliquer l'originalité de cette demeure.

Mursbrique
Toitardoise
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couvrementscharpente métallique apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • Détail des sources.

    Section : A

    N° du plan : 766

    Lieu-dit : les câbles

    Edifice : maison (château patronal)

    Propriétaire : Pouyer-Quertier

    Revenu : 130 f

    Obs : construite en 1867

    AD Eure. 3 P 7 738 : Cadastre Napoléonien-matrice, Perruel, 1835

    AD Eure. 3 P 6 574 : Cadastre Napoléonien-état section, Perruel, 1835

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3 P 7 738. Perruel. Matrices, registre des augmentations et diminutions.

    Section : a - N° du plan : 766
Bibliographie
  • CATHERINE, Éric. Balade au fil de l'eau. À la rencontre des moulins. Filatures et fonderies de la vallée de l'Andelle. Éditions Mémoires et Cultures, 2009. 143 p.

    p. 40-43
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.