Logo ={0} - Retour à l'accueil

chapelle de l'institut Saint-Paul puis chapelle du regroupement scolaire de Saint-Paul

Dossier IA50001626 réalisé en 2006

Fiche

Œuvres contenues

Appellationsde l'institut Saint-Paul
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : 27 rue de l'
Amiral Courbet
Cadastre : 2008 BE 771

La construction, au sein de l’institut Saint-Paul, d’une nouvelle chapelle conçue pour accueillir l'afflux d'élèves et recevoir les cérémonies religieuses dans un cadre digne de l'établissement remonte à l’année 1920. Elle débute treize ans après l’installation de la communauté des eudistes, héritière du collège de Valognes, dans les locaux de l'école Saint-Paul fondée en 1901 entre les rues Bonhomme et amiral Courbet par l’abbé Gardie.

Dessinée par l’architecte René Levesque, auteur de nombreuses réalisations à Cherbourg (maison 7bis rue du vice-amiral Lecannelier, villa Pâquerette 125bis rue Émile Zola, lotissement du docteur Carré, rue du docteur Carré), l’édifice est le fruit d’un compromis entre la volonté de sobriété affichée par René Levesque et le souci du chanoine Cresté, supérieur de l’établissement, d'imposer, à l’intérieur, un riche décor à base de peintures, de stucs et de sculptures.

Édifiée grâce au concours de l'entreprise Sottile, qui participe quelques années plus tard à la construction de la gare maritime, la chapelle est achevée en 1922. Elle est ornée entre 1922 et 1928, par le peintre Michel-Adrien Servant, d’un cycle de onze toiles consacré à la vie de saint Paul ainsi qu’à deux grands éducateurs religieux du Cotentin : sainte Marie-Madeleine Postel (1756-1846) et Thomas Hélye (mort en 1257). Ce grand décor est complété en 1926 par l’acquisition, à l’instigation du chanoine Richard, d’un orgue de Cavaillé.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1920, daté par source
Auteur(s)Auteur : Levesque René
Levesque René (1873 - 1948)

René Levesque est l'auteur de l'hôtel de ville, de la gendarmerie, du bureau de poste, de l'usine à gaz, de l'école de garçons et du vélodrome d'Equeurdreville, de deux cliniques (docteur Ardouin et docteur Viel), de la chapelle de l'institut Saint-Paul, de la cité dite des Trente-Deux Logements (rue du docteur Carré), d'une maison Art Déco (44 rue du Val-de-Saire), de la villa Pâquerette (125bis rue Émile Zola) et de l'agrandissement de l'hôte du vice-amiral Lecannelier) à Cherbourg, de l'agrandissement de l'hôtel Millet à Landemer, de plusieurs écoles et salles des fêtes à Portbail, Néhou, Vindefontaine, La Haye-du-Puits, Saint--Sauveur-le-Vicomte, Saint-Lô et Tourlaville. Il intervient également sur les églises de Nacqueville, Saint-Laurent de Tocqueville, Notre-Dame de Cretteville (rénovations) et Saint-Joseph-des-Mielles à Tourlaville (construction).

Concernant les sources conservées aux archives départementales de la Manche, voir le Portail européen des archives (consulté le 08/03/2017) :

URL : https://www.archivesportaleurope.net/ead-display/-/ead/pl/aicode/FR-FRAD050/type/fa/id/FRAD050_00690.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Servant Michel-Adrien
Servant Michel-Adrien (1885 - 1949)

Diplômé de l'école Estienne (Paris), élève de Frank Brangwyn, peintre britannique. Intervient à Cherbourg (décor de la chapelle de l'institut Saint-Paul, de l’hôtel de ville, de la salle des corporations de l’hôtel Lemoigne, où se trouvait la chambre de commerce), où il s'installe en 1912, à Villedieu-les-Poêles (salle des mariages de l’hôtel de ville, chapelle Saint-Joseph), à Bricquebec (abbaye) et à Montfarville (église paroissiale, restauration des peintures de Guillaume Fouace). L'une de ses œuvres, Paysans au marché de Valognes, est conservée au musée de Normandie à Caen.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre attribution par source
Personnalité : Cresté Albert commanditaire attribution par source
Auteur : Sottile Raphaël
Sottile Raphaël

Entrepreneur d'origine italienne installé à Cherbourg. Sa société de matériaux de construction a fait partie des entreprises concessionnaires du Système Hennebique (référence donnée par la revue Le Béton armé, n°280, juin 1931, p. 6).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

La chapelle de l'institut Saint-Paul se situe dans la cour d'entrée de l’établissement. Construite en béton armé, elle se présente comme un édifice de plan basilical, précédé, à l’ouest, par un porche monumental. Ce dernier abrite un escalier tournant à deux volées droites dont le second palier donne accès à l’intérieur de la chapelle, bâtie au-dessus d’un étage de soubassement. Découpée en cinq travées, la nef adopte la forme d’un long vaisseau, éclairé par des triples baies incluses dans des arcades.

Mursbéton
fer
béton armé enduit
Toitardoise
Plansplan allongé
Étages2 étages carrés
Couvrementsvoûte en berceau brisé
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier en équerre en maçonnerie
Techniquespeinture
sculpture
Représentationsornement figuré ornement végétal fleur ornement géométrique, arabesque symbole christique
Précision représentations

Les murs et la voûte en berceau brisé sont décorés d'ornements végétaux et d'armoiries peints, associés à des appliques en stuc. On y distingue en particulier les blasons de saint Paul, des pères eudistes, des villes de Valognes et de Cherbourg, de l'abbé Luthumière et de Claude Auvry, évêque de Coutances, ces deux derniers liés à la fondation du collège des eudistes. Entre chaque baie, les piliers qui supportent l'arc doubleau de la voûte sont ornés d'un chemin de croix et d'une niche occupée par une statue en plâtre. Sur le mur nord, de la gauche vers la droite, les statues représentent l’Éducation de la Vierge, saint Joseph et l'Enfant, l'archange saint Michel, saint Paul. Sur le mur sud, de la droite vers la gauche, saint Pierre, deux prêtres à l'origine de la création de l'institut Saint-Paul et l'ange Gabriel. Situées sous l'appui des dix fenêtres de la chapelle et à l'entrée du sanctuaire, les onze peintures de Michel-Adrien Servant constituent l'un des éléments forts de la décoration de la chapelle. Évoquant enfin le souvenir d'anciens élèves, de nombreuses inscriptions sur marbre entourées de palmes sont présentes à l'entrée de la chapelle.

Cette chapelle et son décor forment une des oeuvres majeures de l'architecte Levesque et du peintre Michel-Adrien Servant. Elle constitue un témoignage unique à Cherbourg sur la sensibilité religieuse des années 20.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Hirard Barbara - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.