Logo ={0} - Retour à l'accueil

casino dit café Petit Jean, puis salle des fêtes dite Le Trianon

Dossier IA14005241 réalisé en 2008

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • boutique
    • cour

Dossiers de synthèse

Appellationscafé Petit Jean, Le Trianon
Parties constituantes non étudiéesboutique, cour
Dénominationscasino, salle des fêtes
Aire d'étude et cantonLion-sur-Mer - Douvres-la-Délivrande
AdresseCommune : Lion-sur-Mer
Adresse : boulevard
Maritime
Cadastre : 2005 AB 128, 129

Un premier casino, dit Café Petit Jean, est construit sur la digue en 1898. En 1908, un corps de bâtiment en maçonnerie est adossé à sa façade latérale est. En 1911, la partie initiale est remplacée par un corps de bâtiment à deux niveaux, largement vitré dans sa partie haute. L'établissement ferme ses portes en 1924, faute d'autorisation d'exercer les jeux. Une salle des fêtes est construite à son emplacement vers 1925. Elle est détruite dans les années 1980 pour laisser place à un immeuble.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle

Aligné sur la digue-promenade, le premier casino, en rez-de-chaussée, de plan rectangulaire, était couvert par un toit en terrasse. Avec sa structure en bois et ses façades largement vitrées, il s'apparentait à une verrière. Il abritait une salle pour le jeu des petits chevaux, une salle dévolue au billard japonais et au baccara et une salle de spectacle où étaient organisés des bals et des représentations théâtrales.

Accessible depuis la digue par un escalier monumental, la salle des fêtes construite vers 1925 était précédée d'une cour formant terrasse, aménagée au-dessus des boutiques alignées sur la digue, vouées au commerce de fantaisie et dont les vitrines Art-déco étaient protégées par un auvent couvert en ardoise. De plan massé, elle comprenait un corps central couronné par un entablement interrompu par un fronton rectangulaire et flanqué d'ailes prolongées par un pavillon. Construite en béton, animée côté mer par des décrochements en élévation et les auvents soulignant les nombreuses baies, elle présentait un style Art-Déco, qui se révélait dans la géométrie des volumes, la sobriété du décor et les angles coupés des ouvertures.

Mursbéton enduit
Toitbéton en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées, élévation ordonnancée
Couverturesterrasse
Typologiesstyle Art-déco
État de conservationdétruit
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Hébert Didier
Hébert Didier

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1993 à 2012, associé à l'étude sur le canton de Cambremer (Calvados), puis en charge des études sur les stations balnéaires de Deauville et Trouville (Calvados).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.