Dossier d’œuvre architecture IA50001506 | Réalisé par
Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Cherbourg-Octeville
banque de France
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Cherbourg-Octeville - Cherbourg
  • Commune Cherbourg-Octeville
  • Adresse 22 quai Alexandre III
  • Cadastre 2008 AW 53

La banque de France s'installe à Cherbourg pour la première fois en 1883 dans de modestes bureaux rue des Tribunaux. L'établissement cherbourgeois, devenu succursale par le décret du 27 juin 1898, déménage ensuite quai de Caligny en 1903 dans deux maisons situées au 22 et 24, rasées la même année et remplacées par un immeuble monumental.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 20e siècle
  • Dates
    • 1903, daté par source

L'immeuble de la Banque de France, dont la façade dessine un pan coupé entre le quai Alexandre III et la rue des Tribunaux, dispose d'un rez-de-chaussée sur niveau de soubassement en granite, de deux étages carrés en moellons de schiste enduits, couronnés par une épaisse corniche à modillons, et d'un étage de comble. Le rez-de-chaussée est éclairé par une série de baies en arc segmentaire protégées par des barreaux, les deux étages supérieurs par des baies rectangulaires groupées deux par deux et bordées par des garde-corps en ferronnerie. L'entrée principale de l'établissement, dont la porte est surmontée par un balcon à balustres supporté par des consoles, se situe sur le quai Alexandre III. L'inscription « Banque de France » figure sur le fronton semi-circulaire de la corniche.

  • Murs
    • schiste
    • granite
    • enduit
    • maçonnerie
  • Toits
    ardoise
  • Étages
    2 étages carrés
  • Couvrements
    • charpente en bois apparente
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans brisés
  • Statut de la propriété
    propriété publique
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Le bâtiment de la Banque de France illustre l'importance prise à la Belle Epoque par les activités commerciales au sein d'une ville qui atteint alors, avec ses 43000 habitants, son développement maximal.

Date d'enquête 2006 ; Date(s) de rédaction 2008
(c) Région Normandie - Inventaire général
Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers