Dossier collectif IA00018626 | Réalisé par
Chéron Philippe (Contributeur)
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, fortifications du mur de l'Atlantique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Pottier Gaëlle (Contributeur)
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Benoît-Cattin Renaud (Contributeur)
Benoît-Cattin Renaud

Conservateur, chercheur, service de l'Inventaire du Patrimoine Haute-Normandie 1980-1990.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, boucles de la Seine normande
Les maisons et fermes de Honguemare-Guenouville
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général
  • (c) Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande

Dossier non géolocalisé

  • Dénominations
    maison, ferme
  • Aires d'études
    Pays du Roumois
  • Adresse
    • Commune : Honguemare-Guenouville
      Lieu-dit : L'Ouraille, La Peinerie, L'Ouinerie, Le Froc-Pinel, La mare Noë
      Cadastre : 1964 ZD 58 ; ZI 63, 78 ; ZC 22 ; ZA 22 ; ZC 69

L'inventaire croisé mené en 2018 a permis d'identifier plusieurs corps de ferme dispersés dans les nombreux hameaux de la commune : certains ont maintenu leur activité agricole (comme celui du GAEC de la Forge au hameau du Froc-Pinel), d'autres ont été divisés en plusieurs propriétés après l'arrêt de leur exploitation agricole dans la seconde moitié du 20e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle
    • Principale : 18e siècle
    • Principale : 19e siècle

Les bâtiments de ferme étaient originellement couverts en chaume, comme le prouve encore la campagne photographique des années 1970. Les deux types de pan de bois sont présents, à cadre et à grille, mais le pan de bois à grille semble majoritaire. La présence de croix de Saint-André et de nombreuses pièces obliques tant pour les guettes que des écharpes (parfois triplées au niveau des poteaux corniers) atteste d'assemblages particulièrement soignés, en particulier pour les granges dont les largeurs sont parfois remarquables.

  • Toits
    ardoise, tuile, chaume
  • Murs
    • calcaire moellon
    • bois pan de bois
    • silex appareil mixte
    • brique
    • torchis
  • Décompte des œuvres
    • étudié 3
    • repéré 26
    • bâti INSEE 132
Date d'enquête 1979 ; Date(s) de rédaction 1987, 2018
(c) Région Normandie - Inventaire général
Chéron Philippe
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, fortifications du mur de l'Atlantique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Pottier Gaëlle
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Benoît-Cattin Renaud
Benoît-Cattin Renaud

Conservateur, chercheur, service de l'Inventaire du Patrimoine Haute-Normandie 1980-1990.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.