Logo ={0} - Retour à l'accueil
haras national du Pin

voiture hippomobile, milord fermé, dit cabriolet à la française ou cabriolet à 4 roues

Dossier IM61004175 réalisé en 1986

Fiche

Dénominationsvoiture hippomobile, milord
Appellationsdit cabriolet à la française, dit cabriolet à 4 roues
Aire d'étude et cantonExmes - Exmes
AdresseCommune : Le Pin-au-Haras
Lieu-dit : Le Haras du Pin
Emplacement dans l'édificeremise

Milord fermé construit à Paris dans le dernier quart du 19e siècle, du carrossier Lelorieux ou J. Rotschild.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Stade de création
Lieu d'exécutionCommune : Paris
Auteur(s)Auteur : Lelorieux
Lelorieux

Victor Lelorieux installe une fabrique de voiture hippomobile au rond-point des Champ-Elysées en 1844. Il obtient une médaille d'honneur à l'exposition universelle de 1855 à Paris pour une "Calèche-Berline à quatre mains, montée sur neuf ressorts" (Catalogue officiel de l'exposition Paris, 1855). Entre 1861 et 1864, la raison sociale de la maison est Lelorieux et Fils, puis Lelorieux frères entre 1865 et 1877. Les ateliers se trouvent alors sur l'avenue de la Grande Armée. Une succursale est créée à Lille en 1871. L'entreprise s'installe rue de Wagram en 1878 en devenant Lelorieux et Compagnie, et absorbe la maison de carrosserie Stiebel en 1890. 72 voitures Lelorieux sont conservées dans les haras nationaux, ce qui en fait leur constructeur privilégié.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
carrossier (?), signature
Auteur : Rotschild Jacques
Rotschild Jacques

Jacques Rotschild fonde une fabrique de carrosserie en 1838 rue Notre-Dame-de-Grâce à Paris. Il obtient une mention d'honneur à l'exposition universelle de 1855, et des médailles d'argent à celles de 1867, 1868 et 1875. Il s'associe avec ses fils et s'installe avenue Malakoff, et ouvre une succursale boulevard Malesherbes, puis une autre boulevard Haussmann en 1880. Les ateliers se trouvent depuis 1864 rue du Petit-Parc.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
carrossier (?), signature

Voiture de ville noir et rouge à quatre roues, attelée à un ou deux chevaux. La banquette pour deux passager n'est pas recouverte d'une capote, mais par un habitacle rigide, en bois. Le pavillon et les custodes sont fixes. L'intérieur est tendu et capitonné de drap bleu, et est éclairé par 3 glaces et une lunette arrière. l'accès se fait par une portière à gousset fixée sur le plancher pas des charnières et se rabattant vers l'avant contre le panneau du passage de roues, dont elle épouse le profil cintré. Le vasistas qui la surmonte, divisé en deux parties articulées, se replie sous le pavillon. Le tout est suspendu sur des ressorts à pincettes et la mécanique est à volant vertical. Le garde-crotte et les garde-boue sont en cuir.

Catégoriespatrimoine hippomobile
Structuresà énergie animale
Matériauxbois
cuir, garniture
fer
laiton
verre
toile, garniture
Mesuresh : 265.0
la : 314.0
pr : 150.0
Inscriptions & marquesinscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution
Précision inscriptions

Les chapeaux de roues portent la marque J. Rotschild & ses fils Paris. Les fusées d'essieu portent la marque Lelorieux Paris.

État de conservationoeuvre restaurée
Précision état de conservation

Restaurée une première fois en juillet 1973 par M. Chauvin, sellier à Argentan. Restauration fondamentale en 2009 par Patrick Schroven.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1987/04/06

Références documentaires

Bibliographie
  • LIBOUREL, Jean-Louis, MERRET, Patrick (phot.). Voitures hippomobiles Haras national du Pin - Orne. Lyon : LieuxDits, 2014. (Parcours du patrimoine ; n°5). 56 p.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Libourel Jean-Louis
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.