Logo ={0} - Retour à l'accueil
haras national du Pin

voiture hippomobile, dog-cart à quatre roues Belvalette

Dossier IM61004216 réalisé en 1986

Fiche

Dénominationsvoiture hippomobile
Appellationsdog-cart à quatre roues
Aire d'étude et cantonExmes - Exmes
AdresseCommune : Le Pin-au-Haras
Lieu-dit : Le Haras du Pin
Emplacement dans l'édificeremise

Dog-cart à quatre roues construit par Alfred Belvalette à Paris, après 1880. La voiture a subi d'importantes modifications afin de pouvoir participer à un concours international d'attelage sportif. Elle n'a donc pas bénéficié d'une protection au titre des monuments historiques en 1987. Elle provient du haras de Saint-Lô, après un échange contre un break d'écurie Alfred Belvalette et Cie portant le numéro de série 2300.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Stade de création
Lieu d'exécutionCommune : Paris
Auteur(s)Auteur : Belvalette Alfred
Belvalette Alfred

La maison de carrosserie hippomobile Belvalette a été fondée en 1804 à Boulogne-sur-mer par Jacques Belvalette. Ses deux fils lui succèdent en 1840, et ils créent en 1851 la maison Belvalette frères au 24 avenue des Champs-Elysées, avec leurs ateliers rue Bayard, qui seront remplacés en 1956 par d'autres, avenue de l'Impératrice. L'établissement de Boulogne et celui de Paris sont équipés d'outillages mécaniques actionnés par machine à vapeur. Les frères gagnent plusieurs médailles aux expositions universelles de Londres ou Paris, notamment une médaille d'or pour un "mail coach" à l'Exposition universelle de Paris en 1867. L'un des frères, Alfred, crée sa propre affaire en 1880. Ses ateliers sont rue Duret. Il construit des carrosseries automobiles jusqu'en 1933.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
carrossier signature

Dog-cart noir et rouge à quatre roues, attelé à deux ou quatre chevaux. La caisse rectangulaire est découverte et accueille une banquette unique à l'avant, pour le meneur et un passager, entourée par des galeries métalliques. Initialement prévu pour transporter les chiens de chasse dans un coffre à l'arrière (compris dans la caisse), cette voiture a été modifiée pour une utilisation plus sportive. Deux poignées et un large marchepied ont été rajoutés à l'arrière, ainsi qu'un arceau en métal derrière la banquette.

Catégoriespatrimoine hippomobile
Structuresà énergie animale
Matériauxbois
cuir
fer
Inscriptions & marquesinscription concernant le fabricant, sur l'oeuvre
inscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Les chapeaux de roues portent la marque Alfred Belvalette à Paris, Champs-Elysées, et le numéro de fabrication 4520.

État de conservationchangement de fonction
Précision état de conservation

Le dog-cart a subi des modifications pour une utilisation sportive, et notamment pour participer au concours international d'attelage organisé à Windsor en Angleterre en 1977.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat

Références documentaires

Périodiques
  • Le Guide du Carrossier, 1904.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Libourel Jean-Louis
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.