Logo ={0} - Retour à l'accueil
haras national du Pin

voiture hippomobile, coupé de voyage dit coupé de poste ou dormeuse

Dossier IM61004174 réalisé en 1986

Fiche

Dénominationsvoiture hippomobile, coupé
Appellationsdit coupé de poste, dit dormeuse
Aire d'étude et cantonExmes - Exmes
AdresseCommune : Le Pin-au-Haras
Lieu-dit : Le Haras du Pin
Emplacement dans l'édificeremise

Coupé de voyage construit entre 1840 et 1843 par Berlioz et Gouillon mentionnés comme selliers-carrossiers à Paris, pour le marquis d'Albon, propriétaire du château d'Ô (Orne). Elle échut ensuite aux propriétaires successifs : en 1878 à Abel-Christophe-Raoul d'Albon, en 1883 à Guigues-Léon d'Albon, puis au général marquis d'Aubigny, gendre du maréchal Leboeuf. Enfin, le commandant Baillère (propriétaire du château jusqu'en 1948, en fait don au haras du Pin.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Stade de création
Lieu d'exécutionCommune : Paris
Auteur(s)Auteur : Berlioz
Berlioz

Berlioz et Gouillon sont mentionnés comme selliers-carrossiers à Paris au n° 43 rue Laffitte, par L'Almanach du Commerce de la Ville de Paris. Ils sont associés de 1840 à 1843.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
carrossier, sellier signature
Auteur : Gouillon
Gouillon

Berlioz et Gouillon sont mentionnés comme selliers-carrossiers à Paris au n° 43 rue Laffitte, par L'Almanach du Commerce de la Ville de Paris. Ils sont associés de 1840 à 1843.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
carrossier, sellier signature

Voiture à quatre roues, attelée à quatre chevaux en poste, guidés par deux postillons montés à gauche. La caisse est vert foncé et noir, à un seul fond arrondi, et contient un siège à parclose cannée, pour deux personnes. Deux grands coffres sont fixés sur l'avant-train et à l'arrière de la caisse. Sur ce dernier, est établi un siège abrité sous une capote de cuir doublée de drap beige, où deux domestiques prennent place. L'intérieur est capitonné de drap beige clair, avec larges galons de passementerie à décor de rinceaux fleuris. On y accède par deux portières latérales, et deux marchepieds escamotables combinés à deux autres, fixes. Les trois fenêtres sont munies de jalousies extérieures en bois et de stores intérieurs en soie. Le panneau antérieur de la caisse est mobile, pour libérer de l'espace et permettre aux passagers d'allonger les jambes. Une trappe est disposée sur le plancher pour avoir accès à une cave, rangement pour effets précieux. Une lanterne est appliquée à l'extérieur au revers du panneau de dossier et éclaire l'habitacle grâce à une vitre. La voiture est suspendue sur des ressorts elliptiques à l'avant et sur trois ressorts droits à l'arrière. Une mécanique à manivelle est placée à l'arrière et la voiture dispose d'un frein à sabot.

Catégoriespatrimoine hippomobile
Structuresà énergie animale
Matériauxbois
cuir, garniture
fer
laiton
ivoire, décor
soie, verte
toile, garniture
Mesuresh : 287.0
la : 450.0
pr : 160.0
Inscriptions & marquesinscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, sur l'oeuvre
inscription concernant le fabricant, sur l'oeuvre
armoiries, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

La marque Gouillon 43 rue Laffite. Paris est inscrite sur les marchepieds du coffre arrière. Berlioz est inscrit sur une pièce métallique de l'avant-train, et Anquetin sur les jalousies et serrures des coffres intérieurs. La lanterne arrière porte à l'intérieur la marque Lecluse Paris. Sur les portières sont appliquées les armoiries du marquis d'Albon : écartelé aux 1 et 4 de sable à la croix d'or ; aux 2 et 3 d'or, d'or aux dauphins d'azur, posés en pal.

État de conservationoeuvre restaurée
Précision état de conservation

Voiture restaurée en 2007 par la DRAC Normandie.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1987/04/06

Références documentaires

Bibliographie
  • LIBOUREL, Jean-Louis, MERRET, Patrick (phot.). Voitures hippomobiles Haras national du Pin - Orne. Lyon : LieuxDits, 2014. (Parcours du patrimoine ; n°5). 56 p.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Libourel Jean-Louis
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.