Logo ={0} - Retour à l'accueil
haras national du Pin

voiture hippomobile, break transformable Mühlbacher (break N°7)

Dossier IM61004171 réalisé en 1986

Fiche

Dénominationsbreak, voiture hippomobile
Appellationsdit break réglementaire des haras
Aire d'étude et cantonExmes - Exmes
AdresseCommune : Le Pin-au-Haras
Lieu-dit : Le Haras du Pin
Emplacement dans l'édificeremise

Break construit à Paris, dans la seconde moitié du 19e siècle, par la maison Mühlbacher.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle , daté par travaux historiques
Stade de création
Lieu d'exécutionCommune : Paris
Auteur(s)Auteur : Mühlbacher
Mühlbacher

Maison fondée en 1797, rue de la Planche à Paris par Georges-Geoffroy Mühlbacher (1767-1847), charron. Ses deux fils sont mentionnés comme carrossiers à partir de 1828. L'un d'eux, Jean-Louis, après la mort de son frère, s'associe en 1863 avec son fils Louis-Gustave (1834-1907), qui dirige seul la maison à partir de 1872. L'entreprise est installée sur les Champs-Elysées en 1837, et au 14 rue de Varennes en 1851. Mühlbacher est l'un des carrossiers les plus réputés de la fin du XIXe siècle. Présente à toutes les expositions, cette maison a obtenu les plus hautes récompenses, notamment à Londres en 1851, à Paris en 1855 pour un "break de chasse avec mécanique à enrayer", à Philadelphie en 1876 où elle figure avec six voitures, à Chicago en 1893 avec 12 voitures.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
carrossier signature

Break de chasse noir et rouge à quatre roues, attelé à deux ou quatre chevaux. La caisse rectangulaire est découverte et contient deux sièges transversaux en vis-à-vis. A l'avant, un siège à double galerie métallique pour le meneur et un passager ; à l'arrière, un siège surélevé par des ferrures, pour grooms. Peut s'ajouter un siège supplémentaire à l'arrière, démontable. Suspension par ressorts à pincettes et mécanique à levier. Le passage de roues est en arc surbaissé. Les panneaux latéraux disposent de fausses jalousies décoratives et arborent un marchepied escamotable à quatre marches. Les garnitures des sièges sont en toile beige.

Catégoriespatrimoine hippomobile
Structuresà énergie animale
Matériauxbois
fer
toile, garniture
Mesuresh : 198.0
la : 285.0
pr : 155.0
Inscriptions & marquesinscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Les chapeaux de roues portent la marque Mühlbacher Paris.

État de conservationbon état
Précision état de conservation

Le break, anciennement vert et jaune est repeint en noir et rouge, couleurs des haras nationaux, entre 1986 et 2014.

Statut de la propriétépropriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsinscrit au titre objet, 1987/03/24

Références documentaires

Bibliographie
  • LIBOUREL, Jean-Louis, MERRET, Patrick (phot.). Voitures hippomobiles Haras national du Pin - Orne. Lyon : LieuxDits, 2014. (Parcours du patrimoine ; n°5). 56 p.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Libourel Jean-Louis
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.