Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison dite maison Saint-Michel

Dossier IA50001508 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmaison Saint-Michel
Parties constituantes non étudiéesconciergerie, jardin, écurie
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : 15 rue du
Maupas
Cadastre : 2008 AH 436

La maison dite maison Saint-Michel a été construite vers 1881 pour un riche minotier, Théodore Fortuné Fenard, membre d'une famille de négociants dont plusieurs représentants habitent le quartier du Val de Saire depuis le milieu du XIXe siècle. Désigné par la suite comme rentier en 1886 à travers les dossiers de recensement, Théodore Fortuné Fenard, dont les bureaux se situent alors rue Alfred Rossel près du port de commerce, habite jusqu'en 1911 la propriété en compagnie de sa femme, une cuisinière, une femme de chambre, une ménagère et un jardinier, le pavillon d'entrée étant occupé par la famille du concierge. Entre 1911 et 1934, la demeure devient la propriété d'un marchand de nouveautés, Jules-Marie Leconte, puis de Pierre- Lucien Valot jusqu'en 1950. Elle est acquise cette année-là par une communauté de religieuses, les sœurs auxiliatrices qui la transforment en centre aéré et y aménagent une chapelle, puis, en 1968, par les franciscaines réparatrices de Jésus-Hostie qui y demeurent toujours.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1881, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Fenard Théodore Fortuné
Fenard Théodore Fortuné (1828 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

La maison Saint-Michel est implantée au milieu d'un vaste parc, délimité par un mur en schiste sur cinq côtés. L’accès à la propriété s'effectue depuis un portail, situé rue du Maupas à l'ouest. La maison adopte la forme d'un rectangle bordé par deux ailes en alignement plus basses construites postérieurement. Elle comprend un rez-de-chaussée sur cave, un étage carré et un étage de comble couronné par une terrasse faîtière de forme polygonale. Le rez-de-chaussée et le premier étage, dont la séparation est soulignée par un bandeau plat, sont éclairés par des fenêtres en arc segmentaire soulignées de chambranles à crossettes et articulés verticalement par une succession de pilastres. Les lucarnes de l'étage de comble sont à pignon découvert.

Mursschiste moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Techniquessculpture
Précision représentations

Au rez-de-chaussée et au premier étage, chaque plate-bande dispose d'une agrafe sculptée. Celle de la porte d'entrée à l'ouest est ornée d'un masque inscrit dans un cartouche.

Située dans un quartier proche de la colline du Roule, la maison Saint-Michel appartient à la catégorie des demeures réalisées à l'initiative de grands commerçants ou d'industriels locaux, enrichis dans le commerce portuaire et les échanges avec la Marine. Il en est ainsi des propriétés situées au 153, rue du Val de Saire (IA50001597), au 6 et 8 rue du Roule (villa Beauséjour IA50001551 et villa La Tourelle IA50001551), au 4bis rue Marguerite (IA50001553) ou encore de certains hôtels particuliers tel l'hôtel Mahieu au 17, rue Guillaume Fouace (IA50001420).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Périodiques
  • CENTORAME, Bruno. L'habitat des négociants cherbourgeois sous le Second Empire. Annales de Normandie, 1988, vol. 38, n°2.

    p. 205-212

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.