Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison dite "maison du notaire"

Dossier IA61001455 réalisé en 2015

Fiche

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonParc naturel régional du Perche
AdresseCommune : Saint-Mard-de-Réno
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 1 place
Église (de l')
Cadastre : 1830 D 408 ; 2015 AB 277

Située au cœur du bourg ancien, à proximité immédiate de l'église paroissiale au nord et du presbytère à l'est, cette maison possède des fondations anciennes pouvant remonter au 16e siècle. De nombreuses interventions ultérieures sont attestées par les dates de 1786, 1811 et 1887 gravées sur le chaînage sud-ouest et en partie basse. Les matrices cadastrales signalent la reconstruction de l'édifice en 1876 par Octave Broudin, notaire de la commune.

Période(s)Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1876, daté par source
1786, porte la date
1811, porte la date
1887, porte la date
Auteur(s)Personnalité : Broudin Octave commanditaire attribution par source

Suivant la déclivité du terrain, l'édifice s'élève sur trois niveaux (étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé et un étage carré surmonté d'un comble). Au niveau du soubassement, accessible seulement depuis le sud par deux portes en plein cintre, l'espace est compartimenté en quatre pièces (usage probable de cellier et de caves) séparées par des murs de refend. Le rez-de-chaussée surélevé est accessible de plain-pied au nord. Les façades nord et sud sont rythmées sur deux niveaux par 4 travées. Les ouvertures des étages habités sont à linteaux segmentaires à clé saillante (fenêtres sud du rez-de-chaussée surélevé). Au nord, la travée de la porte d'entrée est comprise dans un avant-corps peu saillant. Elle s'ouvre sur l'entrée abritant l'escalier tournant en bois. À l'est se trouvent l'ancien office et la salle d'attente chauffée par une petite cheminée, à l'ouest les pièces à vivre privative (salle et cuisine). L'étage carré est dédié aux chambres. Les niveaux d'élévation sont séparés par des bandeaux (plats au sud, mouluré au nord).

Les murs (d'une épaisseur de 80 centimètres au niveau du soubassement), renforcé au sud par d'imposants contreforts en pierre de taille calcaire, sont en moellons de calcaire et de roussard (grès ferrugineux) couverts d'un enduit à pierre vue (pignons) ou d'un enduit plein (façades). Les chaînages d'angles, les contreforts, les encadrements des baies, les bandeaux, la corniche moulurée sont en pierre de taille de calcaire. Les souches de cheminée sont en brique et pierre de taille de calcaire. Les toits à longs pans et à croupes sont couverts en tuile plate.

Murscalcaire moellon enduit
grès moellon enduit
Toittuile plate
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Orne. 3 P 2-418/1 à 3 P 2-418/7. Plans cadastraux de 1830.

  • AD Orne. 3 P 3-418/1 à 3 P 3-418/7. Matrices cadastrales.

Périodiques
  • GAUTIER-DESVAUX, Élisabeth. Saint-Mard-de-Réno, un territoire percheron et sa communauté villageoise. Cahiers Percherons n°192, 2012-4.

    p. 105-125
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent
Maillard Florent

Chercheur associé au Parc naturel régional du Perche depuis 2011, en charge de l'architecture rurale du PNR.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.