Logo ={0} - Retour à l'accueil

usine de construction navale Leborgne, puis Chantiers maritimes de Honfleur, actuellement Ateliers et chantiers maritimes de Honfleur

Dossier IA14000807 réalisé en 1993

Fiche

AppellationsChantier naval Leborgne, Chantiers maritimes de Honfleur, Ateliers et chantiers maritimes de Honfleur
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, bureau, conciergerie
Dénominationsusine de construction navale
Aire d'étude et cantonCalvados - Honfleur-Deauville
AdresseCommune : Honfleur
Cadastre : 1984 AM 12

Entreprise d'armement construite vers 1922 par Auguste Leborgne, dragueur industriel, spécialisée dans l'entretien des chalutiers, le sauvetage maritime et l'entretien d'usines, comprenant bureau, magasin et cale de halage (comblée vers 1956) , ainsi qu'un atelier et des hangars industriels acquis de François Mazeau vers 1921 (construits vers 1917). Le chantier est exploité à partir de 1929 par la S.A.R.L. Chantiers maritimes de Honfleur, créée par Auguste Leborgne et Jean Lamboi. Dissoute en mai 1933, celle-ci est alors remplacée par la Société nouvelle des Ateliers et Chantiers maritimes de Honfleur, créée sur l'initiative de Charles Damaye, armateur au Havre. Après 1933, démarre une production complémentaire de conteneurs acier, puis stratifiés ou en matériaux composites. L'établissement est augmenté vers 1935 de magasins et d'un bureau (situés Jetée du Transit et acquis de la Compagnie des Bateaux à vapeur de Southampton) et, vers 1943, d'un atelier (situé Jetée de l'Est). Les chantiers livraient en 1980 des chalutiers de 18, 54 à 24 mètres, en polyester, pour Port-en-Bessin (Calvados). En 1989, la production, destinée aux industries aéronautique, spatiale, automobile, nucléaire et de l'armement, consistait en transformation de matières plastiques (produits moulés, polyester, polyuréthane, résines) , chaudronnerie, tôlerie, petite construction navale (bateaux de pêche, chalutiers, thoniers, vedettes, bacs) , réparation de petites unités et de bateaux en bois, production de containers bois et plastiques. Environ 40 employés en 1933, 135 en 1969 et 138 en 1972.

Période(s)Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par source
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La superficie totale du site passe de 7000 m2 en 1933 à 9085 m2 en 1969, dont 6252 m2 couverts. Ateliers de fabrication en rez-de-chaussée, à toits à longs pans à pignons découverts. Bureau en rez-de-chaussée. Conciergerie à un étage carré, enduit et essentage de ciment amiante, à toit à longs pans à pignon couvert.

Mursenduit
essentage de ciment amiante
Toitardoise, ciment amiante en couverture
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
pignon découvert
Énergiesénergie électrique
achetée
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.